Boimondau

Le Petit Charran, un quartier chargé d’histoire(s)

Le Petit Charran, un quartier chargé d’histoire(s)L’association « Bien Vivre au Petit Charran » a le plaisir et la fierté d’annoncer la parution de son livre retraçant la singulière histoire de la construction de notre quartier et son évolution :
« Le Petit Charran, un quartier chargé d’histoire(s) »
Ce sont près de cinq ans de travail et d’investigations, qui viennent d’aboutir. Riche de nombreuses photos, documents et témoignages, cet ouvrage rédigé et mis en forme par quelques membres bénévoles de l’association a pour humble dessein de retracer l’histoire d’un quartier atypique, où il fait si bon vivre ou travailler.
L’idée d’un livre est née lors des journées du patrimoine en septembre 2014, lorsque l’association a présenté à la Maison Pour Tous, une première exposition consacrée à l’histoire du quartier, suivie d’une deuxième en 2017 sur Boimondau , toujours lors des journées du patrimoine. C’est l’histoire de ce quartier, en grande partie construit en à peine 50 ans à partir de 1930, qui est racontée dans ce livre.

Une bien belle promenade dans le temps, pour mieux comprendre et apprécier encore plus le Petit Charran, marqué par la présence toute proche de la Communauté Boimondau et par le Foyer Dauphinois qui a largement contribué à l’urbanisme du quartier. Six pages sont consacrées sur ces deux réalisations communautaires => www.boimondau.fr
Nous espérons que nos lecteurs prendront autant de plaisir à le découvrir que nous en avons eu à le rédiger.
Imprimé à Valence par l’imprimerie Despesse, cet ouvrage est sans doute l’idée cadeau du consommer local de ce prochain Noël.
Il est d’ores et déjà en vente au tarif de 19€ au Tabac-Presse 21 rue du 8 mai 1945 à Valence.
Association « Bien Vivre au Petit Charran » - 20 avenue du Vercors 26000 Valence
Contact : « assopetitcharran@gmail.com - Décembre 2020

Paulette à 101 ans !

  

En ce temps difficile pour les personnes “à risque”, je vais vous parler de Paulette VERROT et un petit retour en arrière. En juin 1941, le premier embauché par Marcel BARBU est Robert BROZILLE. En 1943, Paulette entre dans la communauté pour visiter les familles, puis elle fait le lien entre les différents ateliers clandestins répartis dans Valence. Robert est souvent à Besançon, Paulette est à Valence. Ils font connaissance lors du rassemblement du 15 août 1944, un piquenique de toute la communauté à La Roche de Glun (près de Valence). Même Marcel MERMOZ, avec toute sa famille, fait le voyage depuis Combovin, en charrette tiré par un cheval. Grande peur ! L’armée américaine, voulant détruire le pont sur le Rhône à Valence, détruit l’hôpital, la préfecture... Mais le pont reste intact ! La communauté se porte au secours des habitants et participe au déblaiement de l’hôpital. En 1945, Paulette et Robert se marient. Robert est décédé en 2009 (à 90 ans), Paulette fête ses 101 ans le 28 octobre 2020.

Sur la photo, Paulette à Gauche et Robert à doite en 2008