Mathieu Bouvier

Michel GARCIN-Mathieu BOUVIER   

GARCIN, Michel

Mathieu Bouvier

Enfant d’Étoile et Grenadier de la Garde

1773-1832

Avant-propos et épilogue de Jean-Pierre GUILLET

Édition E&R, 1998

540 pages

Michel GARCIN nous fait découvrir tous les endroits que Mathieu BOUVIER a parcourus au service de l’empire. La vie de Mathieu est mêlée à celle des milliers de soldats comme lui, il fait partie de ceux qui sont revenus et ont passé un temps dans la vie civile.

La dédicace de l’auteur pourrait être aussi le titre « Mathieu BOUVIER, enfant d’Étoile, héros anonyme de l’épopée napoléonienne ».

Les curieux d’Étoile découvriront le village et la vie de Mathieu BOUVIER et d’autres personnages dans l’avant-propos et l’épilogue de Jean-Pierre GUILLET, descendant de Mathieu BOUVIER.

Fontaine Couverte-Maison Mathieu BOUVIERMathieu BOUVIER est né à Étoile le 15 décembre 1773. Fils de Mathieu BOUVIER, maitre cordonnier qui tenait une échoppe dans la Grande, près de la Fontaine Couverte Rue et de Magdeleine ROCHAS son épouse.

Mathieu rencontre pour la première fois Bonaparte en juin 1786, au quartier Basseaux (Bassiau à l’époque) à Étoile. Quand Bonaparte était à Valence, il rendait visite à Madame de COLOMBIER qui possédait une grosse maison de campagne près du hameau La Paillasse.

Engagé en octobre 1791 dans le 3ème bataillon des volontaires de la Drôme.

Après plusieurs années dans la 18ème demi-brigade de ligne, il devient en 1802, grenadier de la Garde des Consuls (transformée en Garde Impériale en 1804.

Il fit les campagnes d’Espagne, d’Italie, de Suisse, d’Égypte et de Syrie.

Puis pendant l’empire les campagnes d’Autriche, de Prusse, de Pologne et de France. Deux blessures, il reçoit la Légion d’Honneur, il est congédié de l’armée le 30 juin 1814.

Il se retire à Étoile dans la maison de ses parents, se marie à Étoile le 22 octobre 1814 avec Marie LÉRISSE.

Décédé à Étoile le 31 décembre 1932 (à 59 ans) à neuf heures du matin après plusieurs semaines de maladie. Son épouse Marie et veuve à quarante-et-un ans. Le maire Gaspard-Félix MELLERET vient saluer la dépouille et l’accompagne jusqu’au cimetière de la commune.

Pour aller plus loin ensemble

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire