Un évènement social

Un évènement social  

ROHRBACH, Marc

Un évènement social

Les communautés de travail de Marcel BARBU

Éditions J.E.A.N.

Octobre 1946

48 pages

Sommaire

INTRODUCTION - STRUCTURE - DIGNITÉ - MOUVEMENT - INTÉRÊT - AVERTISSEMENT - HISTORIQUE - VALEUR HUMAINE - UNANIMITÉ - COMMUNAUTÉS - TRAVAIL - SÉCURITÉ - PROPRIÉTÉ - LIBERTÉ - ÉDUCATION - HORIZONS - CONCLUSIONS

REGARDS : PATIENCE – MORALE - L'HOMME - CODE – ENGAGEMENT - POLITIQUE - DEVOIRS - LA FEMME

Introduction

Je m'adresse au lecteur disposé à renouveler sa pensée. S'il trouve en ces pages « ce qu'il a toujours affirmé », peut-être y trouvera-t-il aussi l'occasion de passer aux actes. Et s'il agit déjà, qu'il me soit alors permis de lui demander de me faire connaître le fruit de ses expériences. Les richesses présentes s'expriment par la somme des expériences humaines, et celles-ci, comme l'argent, doivent circuler pour être effectives.

Le plus grand pouvoir de l'homme réside dans sa surprenante capacité de penser, d'agir, d'expérimenter et de penser à nouveau. Le pouvoir de l'argent qui s'accumule est le cancer des sociétés modernes.

C'est la pensée, et non l'argent, qui fera la .santé du Monde Nouveau.

Ayant entrepris de lutter contre l'indigence spirituelle qui atrophie le pouvoir de la pensée, j'ai vu des centaines, des milliers d'hommes, se libérer et retrouver la pleine mesure de leurs possibilités. Ils ont redécouvert leur propre idéal et ont travaillé à sa réalisation ; pour eux, l'argent n'est plus qu'un moyen et, ne cherchant plus à le posséder, ils en ont toujours assez pour le faire travailler là où il s'avère utile. Mais je souffrais d'avoir à rester dans les limites de l'individualité. Quelque chose manquait qui soit applicable à la société, et qui, par son caractère social, soit capable de résoudre le problème humain.

Les belles idées n'ont jamais fait défaut, ni les plus savantes théories. Il ne suffit pourtant pas de dire et d'écrire ; il faut que les événements se prêtent aux réalisations. Les alchimistes avaient raison, mais leur époque ne disposait pas des moyens nécessaires pour transformer leurs intuitions en expériences. Maintenant, la transmutation ne se discute plus, on pense à ses applications industrielles ou militaires.

Comme la pierre philosophale, la structure communautaire a fait l'objet de recherches ardentes. Elle existe dans le cœur humain comme l'un de ses plus tenaces espoirs. Il a fallu l'ombre et le feu des événements actuels pour permettre à la communauté de Valence de découvrir les lois de vie applicable, aux structures communautaires.

Tout d'abord méconnue, l'expérience de Valence est maintenant submergée par l'intérêt souvent maladroit qu'on lui porte. Les plus intelligents l'observent ; les plus rusés voudraient qu'on s'en amuse ; les plus inconscients ferment les yeux.

Ayant découvert en elle une saine réponse à de tenaces préoccupations sociales, il m'apparaît indispensable d'en souligner certains aspects plus directement reliés au problème que pose ce que l'on a dénommé le « malaise suisse ». Je le crois sincèrement :

La communauté résout le problème.

Pour aller plus loin ensemble

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !