Fouilles à l'église d'Étoile

 

Fouilles de sauvetage

à l’église Notre-Dame d’Étoile

par le Club Archéologique Crouzet

Fouilles à l'église 

En mars 1979, lors d’une rencontre entre Robert BARBUT (membre du Club Archéologique Crouzet, Valence, Drôme) et l’abbé Robert FERRIER (président de la Société d'Archéologie et de Statistiques de la Drôme), il est décidé de réaliser des fouilles à l’église d’Étoile-sur-Rhône pendant la fermeture de l’église, pour cause de travaux, du 17 avril au 15 mai. Les délais sont courts. Monique et Christian FRIONNET (habitant Étoile) dirigeront les travaux, sous la responsabilité de l’Abbé Louis CHAUDET, curé d’Étoile, avec la participation de Monsieur A. GUERIN de l’agence des Bâtiments de France de Valence. L’église étant un bien communal, Monsieur Maurice MAISSONNI, le maire de la commune, donne son accord. Michel PLANAS et Michel LANGDOFF du Syndicat d’Initiative d’Étoile-sur-Rhône ont suivi les travaux en se rendant quotidiennement sur le lieu du chantier.

Un appel à volontaires a été lancé auprès des membres du club.

Réunion de chantier

La première réunion du chantier a lieu le 6 mai 1979, plus tard que prévu car l’entreprise effectuant les travaux a pris du retard. Dès ce jour, les travaux commencent et se poursuivent tous les soirs, de 18 à 20h (après le travail), le weekend du 12-13 mai et jusqu’au mardi 22 mai ou les tombes sont rebouchées. Les ossements découverts ont été regroupés dans un sac plastique déposé au fond avec une plaque de plomb précisant la date des fouilles.

Ainsi le curé Louis CHAUDET a pu réorganiser l’église après les travaux de rafraîchissement et préparer les fêtes de l’Ascension du jeudi 24 mai et la Pentecôte.

Les fouilles se situent dans le chœur de l’église, à l’emplacement du maître-autel. Elles représentent une surface de 357 cm sur 463 cm, suivant un axe Nord-Ouest-Sud-Est, elles atteignent une profondeur de 170 cm.

Ils ont mis à jour un tombeau, composé de trois tombes superposées, renfermant des ossements de plusieurs squelettes, et surtout six pièces de monnaie en bronze.

Sans la réponse rapide des bénévoles du Club Archéologique Crouzet, personne à l’heure actuelle ne saurait qu’il y a un ossuaire dans le chœur où reposaient quelques dignitaires ou citoyens de cette vielle cité.

3 squelettes

Un squelette (le plus superficiel) inhumé la tête vers l’autel, suivant le mode ecclésiastique.

Au-dessous et garnissant le fond de la fosse taillée à même le grès calcaire jaune-brun clair, d’âge oligocène se trouvé deux squelettes inhumés les pieds vers l’autel, suivant le mode des laïcs. Ces squelettes paraissaient accompagnés d’épingles (certaines paraissant en argent).

Pièces de monnaie

Fouilles à l'église 

Pièce 1 : 1 Denier (métal billon), monnaie d’Évêché (croix et crosse) frappée entre le XIe et el XIIIe siècle. Diamètre moyen : 14 mm, épaisseur : 0,6 mm, poids : 529 gr

 


Fouilles église 

Pièces 2 : 1 monnaie de Marie de Montpensier (M et fleur de lys) frappées entre 1605 et 1627. La Duchesse Marie de Montpensier était l’épouse de Gaston d’Orléans (1608-1660), frère de Louis XIII. ½ tournois ? En bronze. Diamètre moyen : 14 mm, épaisseur : 0,8 mm, poids : 650 gr

 


Pièce 3 : 1 monnaie de Marie de Montpensier, même caractéristiques que la pièce 2. Diamètre moyen : 13 mm, épaisseur : 0,9 mm, poids : 922 gr


Fouilles église 

Pièce 4 : 1 monnaie de Marie de Montpensier, même caractéristiques que les pièces 2 et 3.

Diamètre moyen : 14 mm, épaisseur : 0,6 mm, poids : 740 gr

 


Pièce 5 : Non  identifiable. Diamètre moyen : 21 mm, épaisseur : 0,5 mm, poids : 1080 gr


Fouilles à l'église 

Pièce 6 : 1 Denier de Valence (métal billon), Évêché de Valence/Die, frappé entre le XI et le XIII siècle. Diamètre moyen : 13 mm, épaisseur : 0,4 mm, poids : 199 gr

Identification faites par DAVAL

Perle en os, cuir, poterie, bois

Fouilles église 

Un morceau de cuir de la surface d’une main, de nombreux clous des fragments de bois des fonds de cercueils, des clous et des épingles droites semblables à celle des couturières, une perle en os façonnée sur dix faces, ainsi que quelques fragments de poterie.  

Sources documentaires

Archives de Michel PLANAS et des archives du Syndicat d’Initiative d’Étoile-sur-Rhône

Archives départementales de la Drôme, 146J => Club Archéologique Crouzet

Pour aller plus loin ensemble

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire