Louis Joseph Romagnan

François ROMAGNAN

ROMAGNAN, François

Un « Juste » au conseil municipal de Marseille

29 novembre 1940-21 Août 1944

Le bureau de l’homme en blanc : Louis Joseph ROMAGNAN

Auto édition. Imprimerie de la Roque

Décembre 2017

268 pages.

 

Dans cet ouvrage de recherche historique, l’auteur explore, à l’aide d’archives inédites et de témoignages, la période trouble de l’entre-deux-guerres jusqu’à la libération.

Il nous invite à suivre le parcours de jeunes de l’apprentissage, du patronage et de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. L’auteur nous immerge dans la vie de citoyens qui, discrètement, font l’Histoire.

En mars 1940, les chrétiens sociaux créent, dans l’appartement de Louis Romagnan, la Caisse d’Allocations Familiales « La Famille Provençale ». Après l’armistice, Louis Romagnon rejoint le conseil municipal de Marseille.

« La Famille Provençale » est un lieu de résistance civile. Certains membres de l’association apportent un soutien aux personnes d’origine juive, aux réfractaires du Service du Travail Obligatoire. Ils diffusent la revue « Témoignage Chrétien ».

La Famille Provençale, Économie et Humanisme, Boimondau

Comment l’auteur, François Romagnan, depuis Marseille où se déroule son récit historique, parle de Marcel Barbu et de la Communauté Boimondau en création sur le plateau de Combovin (Drôme) et comment se lient « La famille Provençale » (une mutuelle d’artisans) créée par Louis Joseph  Romagnan, « Économie et Humanisme » (études d’une nouvelle économie) créée par les Pères Louis Lebret et Jacques Loew (tous deux Dominicains), et la « Communauté de travail » (entreprise de fabrication de boitiers de montres : Boimondau) créée par Marcel Barbu : ces trois organisations sont portées par des catholiques.

 

Ces liens se tissent par Marie-Antoinette Vergès et Économie et Humanisme.

Marie-Antoinette rencontre Marcel Barbu lors d’une conférence organisée par Économie et Humanisme à Marseille, elle a 18 ans et travaille à la Famille Provençale.

Économie et Humanisme est accueilli (en attendant de trouver des locaux à eux) dans les bureaux de la Famille Provençale.

Pour en savoir plus sur le témoignage de Marie-Antoinette Vergès

Pour aller plus loin ensemble

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire